Parcours : un chemin vers soi par le mouvement

La danse a depuis toujours été au cœur de sa recherche, le fil qui l’a conduit et inspirée
pour vivre, apprendre, s’exprimer, transmettre. La pratique qu’elle propose aujourd’hui est le fruit de 3O années
de recherche et d’enseignement pour vivre au quotidien cet état de danse.
Ressentant intimement que la danse pouvait être une médecine du corps
et de l’âme, elle s’est d’abord consacrée à la création, la recherche
sur le mouvement authentique et l’enseignement.

Son parcours en danse contemporaine l’a emmenée dans des rencontres décisives comme Jérôme Andrews,
Dominique Dupuy, Jackie Taffanel, Hervé Diasnas, Isabelle Dubouloz,
Jacques Patarozzi, Hubert Godart, le Roy art Théâtre ainsi que vers les
techniques d’analyse du mouvement avec Odile Rouquet, la méthode
Matthias Alexander, le rolfing.

Professeure certifiée en danse contemporaine, elle enseigne dès 1976.
Parallèlement, elle danse dans différentes compagnies puis cocrée deux pièces :
« Objets de songe » en 1982, « Les champs de cinabre » en 1984.

La pratique des arts martiaux pendant une quinzaine d’années, le tai
chi chuan, l’aïkido et la méditation vont largement influencer sa danse
et son enseignement. Sa recherche s’oriente de plus en plus vers
l’écoute d’un mouvement organique, authentique, enraciné et pouvant
englober toutes les dimensions de l’être.

Elle continue à se former dans différentes approches reliant conscience
et mouvement : le continuum mouvement (Emilie Conrad), la Danse des 5
rythmes TM de Gabrielle Roth, le travail de la voix (Bénédicte
Pavelak), l’approche chamanique de la Nature ainsi que l’exploration
des états modifiés de conscience (Dominique Lussan), les rituels
initiatiques, la Transedanse..
La rencontre avec différents enseignements spirituels (Richard Moss 1998-2008, Yvan Amar)
l’amènent à goûter et développer cet art de la présence opérante !

Psychomotricienne de formation, elle explore la danse et le langage du corps comme médiateurs de la relation pendant
une dizaine d’années auprès d’enfants et adolescents dans différentes institutions : IMP, IMPRO, Hôpital de jour, CMPP.

En 1990, elle se forme à l’Ecole de Psychologie Biodynamique Evolutive et devient psychothérapeute biodynamique en 1993.
La dimension psychocorporelle de son travail trouve alors une grande ouverture… : le contact avec la mémoire cellulaire,
la remise en route des courants de l’énergie vitale… : allié à la conscience et au mouvement, le corps peut retrouver
son immense potentiel de guérison et d’expression créative !

En 2003, elle devient formatrice à l’Ecole de Psychologie Biodynamique Evolutive (EPBE).
Elle y introduit peu à peu sa recherche avec la danse comme outil thérapeutique.

Ces nombreuses années de pratique et de recherche autour de la conscience et du mouvement
l’amènent aujourd’hui dans un désir de transmission de cet enseignement.
La formation et les pratiques proposées, en relation profonde avec la Nature, la Terre Mère,
sont des invitations à un voyage pour se connecter à qui l’on est vraiment : approfondir sa connexion au vivant,
trouver sa spécificité, sa propre forme d’expression.
Cela nous parle aussi d’initiation, de « faire ensemble » afin de vivre sous toutes ses formes
ce passage de « Danser à Etre Dansé.. »

frise veroniquepiochdanse@gmail.com
Secrétariat : 06 05 18 55 36